MeRcure

18 décembre 2007

2012

Une « nouvelle spiritualité » a vu le jour. Certains la désignent sous le vocable de « nouvel âge », et d’autres s’en défendent. Elle se caractérise par un syncrétisme religieux pas toujours fidèle aux messages originels et semble même  parfois les détourner, lorsqu’elle ne se perd pas dans des considérations martiennes qui n’ont plus aucun rapport avec la spiritualité, et annonce des changements spirituels et de civilisation imminents et majeurs. La date de 2012 revient très souvent. Que peux-tu nous en dire ?



La vie n’a pas de limite, et ce qui arrive sur cette terre est si peu de chose. Il s’agit là de l’histoire et l’histoire n’est que le reflet des hommes qui la font. Qu’y a-t-il à attendre de l’histoire sinon sa fidélité aux hommes ? Rien n’arrive qui ne soit déjà en lui. Et jamais rien n’est venu en un jour. Cela serait contre nature. Une transformation imminente signifie l’éclosion d’une chose déjà conçue, déjà prête à respirer. Les hommes d’aujourd’hui se tournent-t-il déjà vers Dieu ?

L’homme d’aujourd’hui est mûr, à l’évidence, pour une vie plus profonde. Il épuise son mental, en fait le tour et le maîtrise bientôt. Il sera bientôt affranchi de ce désir effréné de maîtrise du monde physique. Il en est maître et en perçoit maintenant la limite. Il sent intuitivement que cette limite est fictive. Elle fut le cadre de sa progression jusqu’à ce point. Et toute limite tombe un jour pour en faire apparaître une autre.

2012 ? C’est une date, bien située, entre 2011 et 2013 ! Rien de plus, rien de moins. S’il était donné aux petits de prédire des choses si vastes, sauraient-ils vraiment de quoi ils parlent ? Seraient-ils certains de bien comprendre de quoi ils parlent ? Il faudrait pour cela comprendre qui on est et ce dont on a besoin. Qui parmi vous peut prétendre savoir ce dont a besoin l’humanité ? Tout juste savez-vous de quoi sera fait votre journée de demain.

Il est étonnant de constater une telle effervescence autour de l’idée d’un renouveau à grande échelle d’une humanité et de chercher à en prédire l’imminence lorsqu’on ne contrôle plus de quoi sera fait demain, ni comment vivront vos enfants. Entrer dans la paix et agir : voilà la prise de conscience tant attendue.

Les extraterrestres existent. Toutes sortent d’entités existent. L’univers est immense et la vie, sans limite. Pourtant aucune ne pourra jamais changer d’un iota le destin d’une autre vie. Les liens d’amours sont là. La miséricorde divine s’exprime partout. Et tout commence en soi. Tout ce bruit et ce mouvement, pour parler de l’éclosion de l’être, de la renaissance en Dieu. Quel curieux paradoxe qui parle de lui-même à qui sait entendre.

Posté par 11MeRcure à 22:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]